Les témoignages : Rachat de pret hypothecaire second rang


« Jean-Jacques rééquilibre son budget et évite le surendettement »

 

Très endetté Jean-Jacques a restructuré son budget grâce au rachat de crédit hypothécaire.

Il était temps ! Jean-Jacques commençait à avoir du mal à finir les mois sans être obligé de cumuler les crédits à la consommation. « La spirale de l’endettement commençait à aspirer tout mon budget. J’étais à deux doigts de faire appel à la commission de surendettement. »

Il découvre le rachat de crédits

Heureusement Jean-Jacques a découvert la possibilité de faire racheter ses crédits par un organisme financeur et d’étaler sa dette dans le temps.
« Ma plus grande angoisse était de perdre ma maison, dans laquelle je m’étais beaucoup investi. Ironie du sort, c’est elle qui m’a sauvé de ce mauvais pas », témoigne Jean-Jacques.

Un budget rééquilibré

Explications – Crédit Immobilier Direct, le courtier en rachat de crédits garanti par prêt hypothécaire auquel Jean-Jacques a fait appel, a proposé une solution tout a fait adaptée à la situation.
« Le courtier s’est occupé de tout. Il a contacté tous mes créanciers et a trouvé l’organisme financier qui a remboursé l’ensemble de mes dettes en contrepartie d’un nouveau prêt ré-étalé dans le temps, explique Jean-Jacques. Dès lors, je n’avais plus qu’une seule et unique mensualité à payer. »

Une hypothèque de second rang

Déjà détenteur d’un prêt hypothécaire pour sa maison, Jean-Jacques ne pensait pas pouvoir bénéficier à nouveau de cette option. Et pour tout dire il ne le souhaitait pas car les conditions de son emprunt immobilier lui semblaient plutôt favorables, d’autant plus que celui-ci devait se terminer dans peu de temps. Il ne voulait pas risquer de tout perdre.
« Les experts de Crédit Immobilier Direct ont été très compréhensifs et très pédagogues. Ils ont entendu mes arguments et ont étudié la mise en place d’une hypothèque de second rang. »

Un ratio hypothécaire suffisant

En effet, la situation de Jean-Jacques permettait au courtier de négocier ce type de montage financier auprès des banques. La totalité des deux prêts hypothécaires (rang 1 + rang 2) ne devait pas dépasser 70 % de la valeur de sa maison : ce qu’on appelle le ratio hypothécaire : dans le cas de Jean-Jacques, il est égal à 45,72%.
Ayant bénéficié d’un fort apport personnel grâce à un héritage, le premier emprunt pour l’achat de sa maison n’était pas très important ; il en était donc de même pour le montant de la garantie hypothécaire. Aussi, une hypothèque de second rang pour un second prêt devenait envisageable.
« J’ai eu de la chance, se félicite Jean-Jacques. En contractant ce premier prêt hypothécaire je n’avais pas pensé qu’il me laisserait cette opportunité quelques années plus tard ! »

Les critères de recevabilité étant réunis, la solution était en effet très avantageuse pour Jean-Jacques, notamment lorsque le remboursement de son hypothèque de 1er rang, celle de sa maison, serait terminé. « Le courtier m’a expliqué que je pourrais alors réduire la durée de mon emprunt pour des niveaux de remboursements équivalents ».

 

(*) Sous réserve d’acceptation du dossier par SYGMA Banque 18 rue de Londres 75 009 PARIS 9 – SIREN 327 511 036 RCS PARIS – APE 651 C, ORIAS : 07 004 966, Tél : +33 (5) 56 55 56 00, et après expiration du délai de rétractation en vigueur. Les TAEG fixes incluent tous les frais et sont calculés hors assurance facultative.

(**) Exemple représentatif indiqué sur la base d’une 1ère échéance 30 jours après la date du financement.
Coût mensuel de l’assurance facultative de 0,08 % du capital emprunté – contrat groupe N°2244/542 (Décès, Invalidité, Arrêt de Travail) souscrit auprès des Assureurs CARDIF Assurance Vie, S.A. au capital de 625 756 496 €, 732 028 154 R.C.S. Paris et CARDIF-Assurances Risques Divers, S.A. au capital de 14 784 000 €, 308 896 547 R.C.S dont le siège social est au 1 Boulevard Haussmann. 75 009 Paris. Conditions en vigueur au 01/10/2010.

« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. »