Hypothèque

L’hypothèque est ce qu’on appelle une sûreté réelle immobilière. C’est un droit attribué à un prêteur pour garantir le remboursement d’un crédit. En cas de défaut de paiement, le créancier récupère ses fonds sur le produit de la vente de l’immeuble hypothéqué.

L’hypothèque, ou prêt hypothécaire, est un principe utilisé depuis l’origine des échanges économiques (lire Histoire du prêt hypothécaire ), pour faciliter et fluidifier les transactions financières.

Les avantages du prêt hypothécaire concernent les deux parties. Le prêteur, une banque le plus souvent, est plus enclin à prêter, car les risques consentis sont limités par la garantie. Il limite les aléas comme le défaut de paiement.

Le débiteur, propriétaire du bien hypothéqué, bénéficie d’un prêt plus « intéressant » : les taux sont souvent moins élevés, les sommes empruntées sont plus importantes, les échéances sont plus longues. En cela les prêts hypothécaires favorisent l’équilibre budgétaire en permettant d’étaler les remboursements dans le temps. Les prélèvements mensuels sont moins élevés.

L’hypothèque concerne donc les emprunteurs propriétaires immobiliers. Ce « statut » de propriétaire peut être simultané à la prise d’hypothèque, c’est-à-dire que le prêt hypothécaire peut être mis en place pour l’achat de l’immeuble qui sert lui-même de garantie. Les primo-accédants peuvent donc tout à fait bénéficier du prêt hypothécaire.

L’hypothèque s’adresse à tous et peut servir à plusieurs types de prêt. Pour financer l’achat d’une maison ou d’un appartement bien sûr mais également pour garantir et faciliter le rachat de crédits.